Actualités

Clinique de deuxième ligne
Choisir une clinique spécialisée en développement de capacités de travail

Certains de nos travailleurs évoluent plus lentement que ce qui attendu en fonction de la blessure reconnue.  Plusieurs d’entre eux reçoivent différents types de traitements dans une clinique appelée de première ligne.  Malgré les interventions reçues, le travailleur ne progresse pas vers le retour au travail et il n’arrive pas à se projeter dans cette direction.  Bien souvent, d’autres barrières au retour au travail d’ordre administratif et psycho-social s’ajoutent au diagnostic physique.  Pour ces clients, un changement d’approche de traitement s’impose.  Le développement de capacités de travail dans une clinique de deuxième ligne devient une solution de choix.

Ce changement d’approche génère bien souvent de l’anxiété chez nos travailleurs. Ainsi, les travailleurs demandent régulièrement à demeurer dans leur clinique de première ligne avec les intervenants qu’ils connaissent déjà.  Pourtant, de nouveaux thérapeutes amènent une deuxième opinion sur la problématique du travailleur.  En plus, les intervenants des cliniques de deuxième ligne sont spécialisés dans le traitement de la clientèle chronique qui est plus complexe puisque la problématique est multifactorielle. L’approche est basée sur l’interdisciplinarité où l’expertise de chaque intervenant est mise de l’avant pour atteindre les objectifs.  Les cliniques de deuxième ligne sont également mieux équipées pour accueillir des travailleurs pendant toute une journée,  effectuer les simulations de tâches de travail et faire des ateliers d’enseignement. La concertation des intervenants autour du travailleur permet à celui-ci de se sentir capable d’atteindre ses objectifs dont celui de reprendre son travail.

Vous souhaitez plus d’informations au sujet des développements de capacités de travail en deuxième ligne, nous vous suggérons cette publication de l’IRSST.  N’hésitez pas à nous contacter chez Impact Réadaptation.

                                                 Pour accéder à la publication de l’IRSST, cliquez ici!